Aller au contenu principal
JE CHERCHE une garde d’enfants active

Formation Montessori : L'observation

04/04/2019 -

La démarche de Maria Montessori est fondée sur l’observation, tel un médecin ou un scientifique :

« Il nous faut quantités d’observations rationnelles sur l’Homme » (Pédagogie scientifique)

Vous devez regarder la maison ou l’appartement où vous habitez avec un œil « scrutateur » pour voir s’il y a assez d’intérêts pour l’enfant.

Selon Maria Montessori, vous  êtes donc un intermédiaire entre l’enfant et son « réactif », le milieu.

 

observation

Mais l’objectivité est–elle possible ? Elle est toujours l’œuvre du regard d’un sujet qui se pose sur un phénomène. Il faut donc renoncer à l’objectivité ! Chacun de vous observera différemment, en fonction de ce qu’il est.

 

Astuce !

Soyez vigilant aux commencements, aux petits élans d’intérêt de l’enfant vers une activité. C’est la clé car :

 

  • ça nous permet d’être rassurés sur la fin du chaos !
     
  • ça nous aide à former un projet, à proposer quelque chose à cet enfant –là qui sera certainement différent de ce que vous proposerez à son frère ou à sa sœur
     
  • c’est une façon pour l’enfant et l’adulte de se mettre en lien, même si l’observation apparaît comme une prise de distance. Cette distance physique crée un espace psychique qui contribue au lien et à l’établissement de la confiance !

 

Attention !

L’observation n‘est pas le jugement !

A quoi sert l’observation ?

 

1.    S’améliorer en comprenant mieux le développement de l’enfant

Dans la pensée Montessori,  c’est PAR l’enfant que VOUS allez vous perfectionner (et non l’inverse J)

L’observation est un moyen de recherche et d’élaboration intellectuelle. Elle permet de relier théorie et pratique, réflexion et action.

 

Ce que cela implique pour vous ?

Acceptez de prendre le temps d’OBSERVER

 

 

2.    Connaître chacun des enfants

Soutenir un enfant dans son activité rien qu’en l’observant, en le « contenant ».L’enfant s’habitue à être observé, surtout si on lui explique qu’on fait un travail. En observant l’enfant, on accorde un sens à son activité, même si on ne la comprend pas toujours.

Au sein d’une fratrie, c’est aussi un moyen d’accorder du temps à chacun.

 

Ce que cela implique pour vous ?

Si plusieurs enfants,

Prenez le temps d’observer CHACUN DE VOS ENFANTS

 

 

3.    Se connaître soi

On peut observer par curiosité, par intérêt ou souvent quand on perçoit que quelque chose nous échappe. Plutôt que se dire « je ne sais pas quelle activité faire avec eux », notre attitude doit être de ne rien faire mais de se poser pour comprendre ce qui se passe.--> acceptez cette perte de repère, ce déséquilibre temporaire… !

 

Ce que cela implique pour vous ?

Vous n’êtes pas obligé de toujours proposer une activité. Au contraire : pour développer la créativité de l’enfant, laissez le décider, laissez le guider vers l’activité qu’il souhaite faire.

 

Alors, Comment observer ?

 

1.Avant : Préparation

Se fixer un objectif d’observation (= savoir ce qu’on va/veut observer).

 Par exemple, je vais observer comment Capucine fait spontanément en rentrant de l’école.

 

Plus l’objectif est précis, plus notre regard le sera. On y explicite  ce qui nous motive, ce sur quoi on va se concentrer. Cela aide à trier les données recueillies car nous sommes plus conscient de ce sur quoi on observe : 1 enfant en particulier ou 1 fratrie ? zoom ou plan large ?

 

2.Pendant : Observation

Méthodologies possibles pour recueillir l’information :

  • notes dans votre tête
  • prises de notes sur le moment
  • prises de notes « après coup »

Quelle que soit la technique, on ne peut TOUT observer. Il y a forcément perte (temps de la prise de note + filtre de notre propre « censure »)

 

Astuce :

Appliquer à ces observations les mêmes techniques de prise de note et d’attention qui marche pour vous dans vos études.

 

3.Après : Compte rendu et analyse

Grâce à ce travail de mise en forme, on met en lien la théorie (les concepts montessoriens) et la pratique (nos observations). Pour cette phase d’analyse, il vous  faut :

  • rappeler l’objectif  d’observation
  • indiquer le contexte : date, temps d’observation, après l’école/avant l’école? Moment paisible ou pas ?

Tout cela, vous aidera à mieux comprendre l’enfant, sans le juger, en émettant des pistes d’explications possibles et à mieux vous sentir dans votre rôle de parent.

 

Prolongez l'expérience Montessori à la maison !

Demandez votre Babysitter Montessori à domicile dès maintenant !

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Derniers articles

Faire garder son enfant à Marseille

Vous souhaitez faire garder votre enfant sur…

Découvrez l'école Montessori "Ma petite Ecole Montessori"

Découvrez "Ma petite Ecole Montessori…

Pourquoi choisir l'approche Montessori pour son enfant ?

Pourquoi choisir l'approche Montessori pour…

les commentaires récents
Cohendy Neige - 15 octobre 2018

Éducatrice Montessori Maternelle cherche poste à…

- 19 octobre 2018

Bonjour Madame, Je vous invite à postuler…

Gilles de LARAUZE - 17 mai 2019

Bonjour, Je tombe par hasard sur votre article.…